Quels sont les frais lors d'un changement d'assurance ?

Mis à jour le 18/02/2020 - Par Gilles Garidel

Quels seront les frais si je change d’assurance ? C’est la question que se posent de nombreux assurés qui veulent résilier leur contrat d’assurance. Certaines compagnies entretiennent le flou autour du coût d'un changement d'assurance, mais la réponse est claire. Si votre contrat d’assurance a plus d’un an, la résiliation et le changement d’assureur ne vous coûteront rien ! Changez d'assurance, ça vaut le coût !

Combien coûte une résiliation d'assurance ?

1 - Zéro frais de résiliation après un an d'assurance !

Quels sont les frais que peut facturer l'assureur ?

Il existe quelques limitations et contraintes, en fonction du type d’assurance, mais l’assureur que vous quittez ne peut pas vous demander de frais de dossier ou de résiliation. Si vous résiliez une assurance non soumise à la loi Hamon, vous devez cependant attendre l'échéance annuelle pour ne pas payer de frais, sauf si vous disposez d'un motif légitime accepté par l'assureur. La loi Hamon concerne les contrats habitation, auto et affinitaires.

L'assureur peut-il conserver les cotisations versées d'avance ?

L’assureur dont le contrat a été résilié ne doit conserver que la partie des cotisations déjà payées qui correspond à la période réellement assurée. Il doit vous rembourser la cotisation qui couvre la période où vous n’étiez plus assuré, dans un délai de 30 jours après la résiliation. Les éventuels coûts liés à un transfert de dossier sont gérés entre votre nouvel assureur et l’ancien. On ne peut pas vous réclamer autre chose que la simple garantie du risque pour lequel vous êtes assuré.

Si la résiliation concerne un bien que vous vendez (auto, logement) ou dont vous cessez d’être locataire, la date de vente ou de remise des clefs marquera la fin de la période où l’assurance est due.

2 - Quels frais de résiliation pour une assurance de moins d'un an ?

Quels motifs permettent de résilier l'assurance sans frais ?

Vous devez finir la première année de contrat avant de pouvoir librement résilier votre assurance, quelle qu'elle soit. La loi permet cependant de demander la résiliation pendant cette première année dans certains cas précisés dans les CGV et dont la majeure partie est dans ce guide.

  • Votre contrat auto sera suspendu automatiquement si vous vendez votre auto ou le bien assuré Vous devrez résilier quand même le contrat.
  • Un contrat d'assurance habitation peut être résilié si vous vendez le bien ou si vous déménagez.
  • Le contrat peut être résilié à tout moment dans certains cas prévus par vos conditions générales. Par exemple une augmentation de tarif, la résiliation pour sinitre d'un autre contrat, une modification du risque non prise en considération par l'assureur, une modification des garanties ou de la franchise, etc.
  • Vous pourrez demander la résiliation si vous avez un changement de situation matrimoniale (mariage, divorce, décès), ou professionnelle (perte d’emploi, mutation, arrêt d’activité), et si vous déménagez. Ces motifs vous permettront de changer d’assurance uniquement si elles ont un effet sur le risque assuré. Votre assureur peut estimer que cela ne modifie pas le risque, et ne changer ni les garanties ni le montant de la cotisation. C’est vous qui devez démontrer qu’il y a un changement.

Si tout se passe bien avec votre assureur, il n’y aura pas de frais. Vous ne payerez que la période durant laquelle vous aurez été réellement assuré, et la part de cotisation versée en trop vous sera restituée dans un délai de 30 jours.

L'assureur peut-il contester la validité de la résiliation ?

Il est cependant possible que votre assureur considère votre demande de résiliation comme non justifiée. Ce sera par exemple le cas si vous invoquez pour votre résiliation d’assurance auto un déménagement entre une adresse et une autre dans la même ville, dans le même quartier et dans le même pâté de maisons. Mais si l’une des adresses dispose d’un garage pour votre auto et l’autre non, ce sera différent…

Et si vous attendiez la date d'échéance ?

Vous aurez peut-être intérêt, si votre assureur refuse de prendre en compte vos arguments, à attendre l’échéance annuelle du contrat. Dans ce cas, notez bien que vous devrez envoyer votre lettre de résiliation en respectant les délais du contrat, en général deux mois avant la date d’échéance au plus tard.

3 - Le mauvais plan : arrêter les versements

S’il y a conflit entre l’assureur et vous, la pire des choses est de suspendre les versements de votre cotisation. Ne pensez pas que votre contrat d'assurance sera résilié automatiquement si vous ne payez plus !

Les cotisations dues devront être payées, avec des frais en plus

L’assureur pourra vous mettre en demeure de payer, et vous demander des frais de poursuite et de recouvrement en plus des cotisation non payées. Il suspendra aussi les garanties 30 jours après l’envoi de la mise en demeure. Si cela concerne votre assurance auto, vous serez dans l’illégalité et non couvert en cas d’accident.

Ne risquez pas la mention "résilié pour impayé"

Et lorsque l’assureur résiliera enfin votre contrat après avoir récupéré tout ce que vous lui devez, votre relevé d’informations à transmettre au nouvel assureur portera la mention « résilié pour impayé ». Pas vraiment favorable à l’obtention d’un bon tarif chez un concurrent…

Nos modèles de lettres de résiliation :

*Cette offre est proposée par Groupama Loire Bretagne, et est soumise à conditions. Détail et modalités pratiques disponibles auprès de Groupama Loire Bretagne, Service Marketing, 23 Boulevard Solferino, 35000 Rennes.
Cette page vous a-t-elle été utile ? 0 /5 (0 vote)