Frais de clôture de compte bancaire : qui paye, et quand ?

Publié le 16/08/2017 | Ecrit par Gilles Garidel

Sommaire


quels frais pour clôturer un compte?Les frais de clôture d’un compte bancaire reviennent souvent lorsque qu’un client veut changer de banque.

La réponse peut fluctuer en fonction des produits souscrits chez votre banquier, qui peuvent occasionner des frais de clôture du compte.

Lors de la fermeture d'un compte courant, la banque ne doit pas vous facturer de frais de clôture. Elle peut cependant appliquer des frais à la clôture de certains comptes et livrets de placement.

Compte courant : zéro frais, mais…

Depuis 2005, l'article L 312-1-7 du code monétaire et financier interdit aux établissements bancaires de faire payer la clôture d’un compte courant ou d’un livret. Il n’y a donc théoriquement aucune possibilité pour votre banque de facturer des frais de clôture.

Dans la pratique, on s’aperçoit en parcourant les forums que certains établissements bancaires facturent parfois des frais annexes. Il ne s’agit jamais de grosses sommes, et cela ressemble un peu à de la tracasserie administrative.

Les livrets : simple et sans frais

Vous ne pouvez pas transférer les livrets A et LDDS, il faut donc les clôturer. L’opération ne génère aucun frais. Vous devrez ensuite ouvrir de nouveaux livrets identiques dans la banque vers laquelle vous transférez vos autres comptes.

D’autres livrets peuvent être transférés ou clôturés, sans aucun frais. Ce sont les livrets jeunes et LEP. Il faudra faire les démarches de transfert ou clôture vous-même, puisque l’aide à la mobilité bancaire ne s’applique pas aux livrets.

"Votre banquier a t-il su vous vendre plus ?"

Il est rare qu’un client ne dispose dans sa banque que de son compte courant et de livrets. Les conseillers des banques essayent toujours de caser d’autres produits de placement et crédits. Ils y parviennent souvent car ils sont formés à cela et en général intéressés sur les ventes.

Et là, c’est autre chose…

PEL et CEL : beaucoup à perdre

Les frais de changement de banqueLes PEL et CEL peuvent être transférés d’une banque à l’autre, ou clôturés. La banque peut vous demander des frais de clôture, et dans tous les cas vous perdez des avantages acquis.

Un PEL clôturé pendant les trois premières années entraîne la perte de la prime d’état et de la possibilité d’obtention d’un prêt immobilier avec un taux privilégié. S’il est clôturé pendant la quatrième année, vous pouvez profiter de 50% des droits à la prime d’état, mais vous n’avez pas accès à un prêt à taux privilégié.

Pour un CEL, clôturer le compte avant le délai de dix-huit mois implique la perte des intérêts.

On voit donc que quand c'est possible, vous avez intérêt à procéder au transfert plutôt qu’à la clôture.

Le flou des produits de placement et crédits

Les assurances vie, un grand classique français, ne sont pas transférables. Vous n’avez pas d’autre solution que de les clôturer si vous voulez quitter une banque. Votre contrat peut inclure des pénalités en cas de résiliation anticipée. Leur montant ne peut excéder 5% du montant du rachat.

Si votre contrat a plus de dix ans, on ne peut plus vous demander de pénalité, sauf pour un contrat à versements précomptés. Dans tous les cas, résilier votre assurance vie avant ses huit ans vous coûtera des frais et pénalités.

"Quand les frais de clôture deviennent incontournables..."

Les comptes à terme ne sont pas transférables, et il y a généralement des frais de clôture. Les banques appliquent plusieurs types de pénalités. Si la clôture intervient le premier mois, elles peuvent ne pas verser d’intérêts. D’autres modes de pénalité sont une baisse du taux, ou des frais de résiliation.

Les crédits et prêts immobiliers ne sont pas transférables, et leur clôture passe par un rachat, avec des frais variables suivant le contrat.

Si les conditions obtenues lors de la négociation sont intéressantes, vous pouvez avoir intérêt à continuer avec votre banque actuelle. C’est également le cas si votre situation personnelle a changé et ne peut vous permettre d’obtenir facilement un nouveau prêt équivalent.

Il est en général possible de programmer un virement permanent, qui approvisionne le compte courant que vous aurez gardé uniquement pour le paiement du prêt. Sans carte ni carnet de chèque, et en négociant l'absence de frais de gestion avec votre banque, il ne vous coûtera rien.

Nos guides pour votre clôture de compte en ligne :