Menu

Comment résilier sa mutuelle santé MNH ?

Mis à jour le 14/05/2019

La Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des professionnels de la santé et du social (MNH) propose à ses adhérents des contrats de complémentaire santé, prévoyance, assurance auto et habitation. La résiliation de votre assurance santé Evolya ou Essentya de la MHN implique également celle de l’adhésion à la mutuelle.

Comment résilier sa mutuelle santé MNH ?

1 - Les contrats Evolya et Essentya de la MNH

La MNH commercialise plusieurs contrats de complémentaire santé : Evolya, Evolya Seniors, Essentya Seniors et leurs variantes. En 2018, la MNH a réduit ses cotisations, une baisse de tarif accompagnée d’une révision des garanties. Cette modification amène certains adhérents à résilier leur contrat de mutuelle.

Le contrat est annuel, et il est renouvelé chaque année par tacite reconduction. Quelle que soit votre date de souscription ou de prise d’effet, l’échéance annuelle est toujours le 31 décembre. La non-reconduction doit être demandée au plus tard deux mois avant l’échéance, soit le 31 octobre. La lettre de résiliation envoyée en recommandé avec accusé de réception est obligatoire.

Comme quasiment toutes les assurances santé, la MNH peut être résiliée uniquement à l’occasion de l’échéance annuelle. Seuls les motifs légitimes permettent une résiliation avant l’échéance.

La MNH peut-elle refuser la résiliation ?

Certains témoignages d’adhérents qui voulaient résilier la MNH et changer de mutuelle font part du refus de celle-ci de prendre la non-reconduction en compte, sous prétexte que la demande venait du nouvel assureur. Nous vous conseillons donc de résilier vous-même la MNH. D’autres adhérents se sont plaints d’un refus de résilier de la MNH malgré la naissance d’un enfant, qui modifie la cotisation et le contrat.

2 - Quels sont les motifs légitimes pour résilier la MNH ?

Quelques situations et évènements autorisent l’arrêt du contrat de mutuelle MNH sans attendre l’échéance annuelle suivante. Les motifs légitimes d’une résiliation de mutuelle sont dictés par le Code de la Mutualité et la loi Chatel :

  • Lorsque votre situation change et si cela impacte le risque en l’augmentant ou le diminuant. Les évènements pris en compte sont : un déménagement, un changement de statut matrimonial (mariage, PACS, divorce), un changement de régime matrimonial, un changement de profession, un changement de régime social, un départ à la retraite, une cessation définitive d’activité professionnelle. Vous devez renoncer à votre mutuelle MNH dans les trois mois qui suivent l’évènement, avec un préavis d’un mois.
  • En cas de décès du souscripteur.
  • Si la MNH résilie un de vos contrats pour sinistre.
  • Si vous devez adhérer à une mutuelle d’entreprise obligatoire. Il faut impérativement fournir une attestation prouvant le caractère obligatoire de l’adhésion.
  • Si vous êtes bénéficiaire de la CMU-R ou ACS. Joignez une attestation à la lettre de résiliation.
  • Si la mutuelle n’a pas respecté son obligation d’envoi de l’avis d’échéance. Il doit vous parvenir au moins 15 jours avant la date limite de notification de la résiliation. Vous avez 20 jours à partir de son envoi pour résilier la MNH.

Nous vous conseillons de bien vérifier sur votre contrat et ses conditions générales que vous pouvez résilier la MNH. Cette mutuelle est réputée très stricte pour accepter le départ de ses adhérents.

3 - La lettre de résiliation de la mutuelle MNH

Votre lettre de résiliation doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception. C’est inscrit dans les conditions générales de la MNH, et la mutuelle peut estimer qu’un autre mode de notification n’est pas recevable.

Si vous résiliez la MNH à l’échéance annuelle, veillez à ne pas être en retard. Il suffit d’un jour de trop pour que vous soyez contraint de continuer un an de plus avec la MNH.

Si vous avez un motif légitime de résiliation, il faut toujours joindre un justificatif à la lettre recommandée avec accusé de réception.

Notez l'article 5.00 /5 (1 vote)