Menu

Résilier un contrat de surveillance Verisure en 5 points

Mis à jour le 21/06/2018

Résiliation d'un contrat de télésurveillance Verisure

  • La rétractation est possible dans le mois qui suit l’installation de l’alarme par Verisure. Elle doit être notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception envoyée à Securitas Direct.
  • La télésurveillance peut être résiliée sans pénalité uniquement lors de l’échéance annuelle, sauf motif légitime figurant dans les Conditions Générales jointes à votre contrat par Verisure.
  • Le préavis de résiliation de Verisure est de trois mois à compter de la notification.
  • La résiliation doit obligatoirement être signifiée par lettre recommandée avec accusé de réception.
  • Si le contrat Verisure a été signé au titre de professionnel, les conditions de résiliation peuvent varier.

Questions/Réponses

résilier Verisure en 5 points

> Qu’est-ce qu’un motif légitime de résiliation ?
C’est un fait ou un changement dans votre vie, imprévisible au moment de la signature du contrat Verisure. Il rend la poursuite de la télésurveillance impossible ou crée une situation financière qui ne vous permet plus de payer Securitas Direct. Par exemple : le déménagement, le décès, la maladie de longue durée, la mise en détention, le surendettement, la perte d’emploi d’un CDI, les cas de force majeure reconnus par la loi. Les motifs légitimes sont répertoriés dans les Conditions Générales de Vente de Verisure.

> Que devient le matériel Verisure après l’arrêt de la télésurveillance ?
L’équipement que vous avez acheté n’est pas forcément utilisable avec une autre société de télésurveillance. Mais il est en général possible de l’utiliser comme alarme simple, en le dotant d’une sirène.

> Que se passe-t-il si je me rétracte ?
La télésurveillance est stoppée le lendemain de la réception du courrier de rétractation. Il faut démonter et rendre le matériel au plus tard trois semaines après la notification de la rétractation. Verisure dispose de 30 jours pour rembourser la somme trop perçue.

Notez l'article 0 /5 (0 vote)