Menu

Comment résilier un don régulier à l’association Aides ?

Mis à jour le 06/11/2018

L’association Aides est impliquée depuis 1984 dans le soutien aux actions de lutte contre le sida. Aides obtient de nombreux résultats et participe activement aux efforts de dépistage et d’information.

Comment résilier un don régulier à l’association Aides ?

1 - Les versements de dons mensuels à Aides

Pour assurer le financement de ses actions, Aides a recours aux dons, ponctuels ou réguliers. Des dizaines de milliers de personnes versent ainsi chaque mois par prélèvement une somme variant entre 10 €et 100 €, voire plus. Les versements des dons mensuels récurrents sont opérés par Aides par prélèvement bancaire si vous avez fourni votre numéro IBAN et BIC. Une autre forme de virement mensuel à Aides est le règlement du don par carte bancaire.

Les motifs qui peuvent amener à vouloir résilier le don mensuel à Aides sont multiples :

  • Décision d’aider une autre cause, à travers une ONG ou association militante.
  • Sentiment d’avoir contribué largement au soutien à Aides, pendant une longue période.
  • Désaccord avec la politique d’action et communication d’Aides.
  • Situation financière personnelle ne permettant plus les dons mensuels à Aides.

2 - Comment résilier le versement automatique à Aides ?

Peut-être n’êtes-vous pas obligé de résilier vos dons à Aides ? Une simple réduction du montant des prélèvements est possible. N’oubliez pas aussi qu’en réalité votre don est compensé par une déduction fiscale, et résilier Aides ne vous fera en réalité pas économiser le montant total du don.

Si la résiliation des dons à Aides correspond à un changement d’objectifs et de points d’intérêt, tout le monde comprend que vous puissiez mettre un terme au prélèvement et passer à une autre cause.

Vous pouvez contacter Aides au téléphone (0805 160 011), ou par mail, pour informer l’association de votre souhait de résilier le don. Il est probable que votre interlocuteur fera son possible pour vous dissuader le supprimer vos dons. C’est son métier. Sachez que vous n’êtes absolument pas obligé de justifier votre décision, et que vous n’êtes pas engagé pour une durée minimale.

Si vous souhaitez garder une trace de la demande, et surtout être certain que les prélèvements cesseront dès que vous le demanderez, la lettre recommandée est la solution la plus sûre.

Notez l'article 5.00 /5 (1 vote)