Comment résilier le marquage auto EurodataCar ?

Mis à jour le 03/05/2019

Le contrat de marquage et assurance complémentaire Eurodatacar est proposé, voire imposé, par de nombreux vendeurs d’automobiles. Les méthodes de relance après la première année sont décriées, et peu de clients savent que l’on peut résilier Eurodatacar, ou ne pas reconduire le contrat.

comment résilier un marquage gravage Eurodatacar ?

1 - Qu’est-ce que le fichier Argos ?

Le GIE Argos centralise depuis 1984 des millions de références de véhicules dans ses bases de données. Chaque auto reçoit un code d’identification, archivé par Argos pendant une durée de six ans.

Le code est construit à partir du numéro de série du véhicule, et de son immatriculation. Il est gravé par sablage sur toutes les surfaces vitrées des autos, et fraisé sur les deux roues. Le marquage peut être doublé par une puce RFID cachée dans la voiture.

Le but du marquage est double :

  • Permettre d’identifier un véhicule, à partir du marquage.
  • Dissuader les voleurs, en leur imposant de changer toutes les surfaces vitrées s’ils veulent maquiller l’auto, avec un coût important.

2 - Le marquage Eurodatacar est-il obligatoire ?

Il n’y a absolument aucune obligation légale imposant de marquer les vitres d’une auto par gravage, chez Eurodatacar ou ailleurs. Par contre, une obligation peut être le fait de votre assurance auto, avec parfois une incitation sous forme de remise. Certains assureurs peuvent refuser d’assurer un véhicule neuf non marqué. Le gravage Eurodatacar peut également être demandé par un organisme de financement, notamment dans le cadre d’une LOA.

Mais il ne faut pas confondre le marquage Argos et le contrat d’assurance Eurodatacar. La première année, vous payez le marquage et le contrat, ou votre concessionnaire vous l’offre. Le marquage qui a été apposé sur les vitres du véhicule reste inscrit dans les bases de données Argos pendant six ans. Cette durée n’est pas liée au renouvellement du contrat Eurodatacar.

En clair, même si vous résiliez Eurodatacar à la fin de la première année, votre véhicule reste inscrit dans la base Argos pendant encore cinq ans. Si votre assureur ou organisme de crédit impose seulement le marquage, il n’y a donc pas de problème en cas de non reconduction d’Eurodatacar, vous restez couvert. Bien sûr, nous vous encourageons à bien vérifier vos conditions générales ou questionner votre compagnie.

3 - Peut-on résilier librement Eurodatacar ?

La première année, le contrat Eurodatacar vous est offert par le vendeur du véhicule neuf, ou intégré dans le budget global de l’achat. Puis au bout d’un an, Eurodatacar vous envoie une facture de renouvellement de contrat.

Vous pouvez résilier Eurodatacar à l’échéance annuelle, avec un préavis de deux mois. Et dès que le contrat a plus d’un an, la loi Hamon s’applique, et vous pouvez résilier Eurodatacar à tout moment, avec un préavis de 30 jours.

Les difficultés de résiliation d’Eurodatacar

Si vous ne payez pas Eurodatacar après avoir reçu l’avis d’échéance, vous recevez des rappels, de plus en plus « impressionnants » et vigoureux. Bientôt apparaît en gros sur le courrier la mention « Dernier rappel ». Il semble que sans réponse de votre part, le contrat soir résilié d’office. Mais le procédé Eurodatacar est impressionnant, les relances pénibles, et de nombreux clients le trouvent désagréable, voire stressant.

4 - Comment résilier Eurodatacar ?

Certains clients choisissent de ne pas donner suite aux multiples relances. Pour mettre un terme rapidement et sans subir les courriers de rappel, l’envoi d’une lettre de résiliation à Eurodatacar en recommandé avec accusé de réception, est la solution la plus sûre. Ainsi, et sans contestation possible, vous notifiez votre intention de mettre un terme au contrat Eurodatacar.

L’arrêt du contrat ne supprime pas l’inscription du véhicule dans la base Argos. Et bien sûr, vos vitres restent gravées, remplissant ainsi l’effet dissuasif qui est un des arguments d’Eurodatacar.

Notez l'article 4.40 /5 (5 votes)