La résiliation d’une mutuelle pour adhésion à la CMU-C ou l’ACS

Mis à jour le 22/10/2019

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) et l’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé (ACS) sont des dispositifs qui permettent aux foyers disposant de faibles revenus de bénéficier d’une assurance santé complémentaire. La CMU-C et l’ACS donnent droit à une prise en charge gratuite de la partie complémentaire des dépenses de santé. Ainsi, les bénéficiaires de ces deux dispositifs sont remboursés intégralement. L’accès à la CMU-R et à l’ACS impose de souscrire auprès d’une mutuelle habilitée. Si votre situation personnelle vous donne droit à la CMU-C ou à l’ACS, vous devrez peut-être résilier votre complémentaire santé actuelle.

Résilier une mutuelle santé CMU ACS

1 - Les conditions d’obtention de la CMU-C et de l’ACS

Quel est la différence entre CMU-C et ACS ?

La grande différence entre CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) et ACS (Aide au paiement d’une Complémentaire Santé) tient au plafond de revenus. L’ACS est en effet réservée aux foyers dont le revenu annuel est supérieur à celui de la CMU-C, avec une limite égale au plafond de la CMU-C augmenté de 35%.

Exemples de plafonds de revenus pour la CMU-C :

  • 1 personne en métropole : 8810 € par an
  • Couple en métropole : 13215 € par an
  • Couple deux enfants en métropole : 18501 € par an

Quelles sont les conditions à remplir ?

Les deux autres conditions à remplir pour obtenir la CMU-C ou l’ACS sont :

  • Résider en France de manière régulière, c’est-à-dire avoir la nationalité française, un titre de séjour ou avoir déposé la demande d’obtention.
  • Résider en France métropolitaine ou en Guadeloupe, Guyane, à la Martinique, à la Réunion, à Saint Barthélémy ou à Saint-Martin, de manière ininterrompue depuis plus de trois mois. Il existe toutefois des cas permettant de déroger à cette condition.

Faut-il renouveler l'inscription à la CMU-C ou l'ACS ?

Notez que la CMU-C et l’ACS sont acquis pour une durée d’un an, sans renouvellement automatique. Il faut donc procéder à une nouvelle demande chaque année, avec fourniture des justificatifs.

2 - Résilier une mutuelle pour profiter de la CMU-C ou de l’ACS

Seuls certains contrats de complémentaires santé permettent de bénéficier de la CMU-C ou de l’ACS. Si votre mutuelle est habilitée, il n’y a pas de problème, elle pourra vous faire profiter des avantages de la CMU-C ou de l’ACS. Si ce n’est pas le cas, vous devrez résilier votre mutuelle.

3 - Comment résilier la Couverture Maladie Universelle (CMU-C) ?

Vous pouvez résilier le contrat CMU-C, par exemple si vous changez de travail et adhérez à la mutuelle de votre entreprise. La résiliation de la CMU-C doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception envoyée à votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Notez que la résiliation de la CMU-C sera effective pour l’ensemble de votre foyer. Sachez également que vous pouvez refuser de rejoindre la mutuelle d’entreprise, même obligatoire, et garder la CMU-C. Une dernière possibilité est de garder la CMU-C et en même temps de rejoindre la mutuelle obligatoire d’entreprise.

Comment résilier l'ACS ?

Pour l’ACS, les choses sont plus simples, car elle n’est pas compatible avec une mutuelle santé obligatoire d’entreprise. Vous devez donc soit résilier l’ACS pour adhérer à la mutuelle obligatoire, soit demander une dispense et continuer avec l’ACS.

Notez l'article 4.33 /5 (6 votes)