Menu

Comment résilier une assurance suite à la vente d’une auto ?

Mis à jour le 26/06/2018

La vente d’une auto ou autre véhicule à moteur représente la majorité des cas de résiliation d’assurance. Que vous vendiez pour acheter une autre auto ou non, il y a toujours une phase de suspension du contrat d’assurance auto, puis éventuellement de résiliation.

Assurance auto : vente et suspension

1 - Que dit le code des assurances ?

La vente ou le don d’un véhicule automobile ou d’une moto est prévue par l’article L121-11 du Code des assurances. Il précise que « En cas d’aliénation d’un véhicule terrestre à moteur ou de ses remorques ou semi-remorques, et seulement en ce qui concerne le véhicule aliéné, le contrat d’assurance est suspendu de plein droit à partir du lendemain, à zéro heure, du jour de l’aliénation ; il peut être résilié, moyennant préavis de dix jours, par chacune des parties. A défaut de remise en vigueur du contrat par accord des parties ou de résiliation par l’une d’elles, la résiliation intervient de plein droit à l’expiration d’un délai de six mois à compter de l’aliénation. »

Cela signifie que :

  • Si vous vendez votre véhicule aujourd’hui, il est couvert par votre assurance jusqu’à zéro heure demain, moment où le contrat est suspendu. Notez que dans la mesure où votre véhicule est couvert jusqu’à la fin de la journée où vous la cédez, votre assurance est active le temps que l’acheteur rentre chez lui. De même, l’auto que vous achèterez sera couverte par l’assurance du garage le temps de rentrer chez vous. Ceci suggère fortement qu’il vaut mieux demander à votre acheteur de produire une attestation d’assurance, car en cas de problème, c’est bien vous qui écoperez du malus !
  • Votre demande de suspension de l'assurance auto doit être faite de manière explicite, avec une date précise. L’assureur ne se contentera pas d’un mail du style « Je vais vendre mon auto et en acheter une autre, dans le courant de la semaine prochaine »…
  • Vous pouvez ensuite résilier cette assurance auto en invoquant le motif de la vente, même si vous êtes dans la première année de contrat. L’assureur peut également le faire. Le préavis est de 10 jours.
  • Si ni vous ni l’assureur ne résiliez l’assurance du véhicule vendu, le contrat sera automatiquement supprimé 6 mois après la vente.

Précisons que dans tous les cas, si vous avez payé une période non couverte par l’assurance de l’auto après sa cession, le trop payé vous sera remboursé.

2 - Quelles possibilités en cas de vente ?

Vous vendez sans achat de nouveau véhicule

Si la vente de votre auto ou moto ne s’accompagne d’aucun achat pour remplacer le véhicule, vous n’avez qu’à résilier le contrat auprès de l’assureur. Il vous remboursera la partie de prime qui correspondant au montant entre la suspension du contrat et la fin de période que vous aviez payée.

Vous changez de véhicule

Votre assureur vous proposera de transférer le contrat au véhicule que vous achetez. En fonction des caractéristiques et de l’âge de ce dernier, il vous fera une proposition de tarif, que vous pourrez accepter ou refuser. Dans ce cas vous résilierez le contrat. Si vous acceptez, plusieurs solutions sont possibles :

  • Vous procédez en même temps à la vente et à l’achat. C’est le cas par exemple quand un garage reprend votre ancienne voiture au moment de vous livrer la neuve. Le passage se fait sans rupture ni même suspension du contrat.
  • Vous vendez votre auto, mais vous n’aurez le nouveau véhicule que dans quelque temps. Vous avez la possibilité de demander une suspension du contrat pendant la période entre vente et acquisition.
  • Vous achetez une auto sans avoir vendu l’ancienne. Demandez à l’assureur un avenant qui permet une extension de garantie. Le nouveau véhicule est couvert normalement, et celui qui est en vente l’est aussi, en général avec des restrictions (horaires, kilomètres, utilisation, etc).

3 - Comment résilier l’assurance pour vente d’une auto ?

La résiliation de l’assurance auto doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception. Le préavis est de 10 jours à partir de la réception du courrier recommandé.

Il faut savoir qu’il est interdit de laisser votre voiture ou moto sans assurance. L’assureur ne peut donc accepter la résiliation pour cause de vente que si vous lui apportez la preuve de la cession. Il faut joindre à la lettre de résiliation une copie de l’acte de cession du véhicule.

Toutes les lettres de résiliation