L’observatoire des résiliations Loisirs du quotidien 2018 (bouquets TV, presse, salles de sport)

Mis à jour le 01/04/2019

Le site de résiliation par lettre recommandée en ligne Resilier.com a réalisé une étude à partir des courriers envoyés en 2018. Plusieurs domaines ont été observés : les assurances auto et habitation, les contrats internet et mobile, et les loisirs du quotidien (bouquets TV, Presse, salles de sport). Les bouquets TV, la presse et le fitness sont des contrats très présents dans les foyers. Ces trois domaines connaissent actuellement une profonde mutation, qui impacte la vie des Français et modifie leurs habitudes.

L’observatoire des résiliations Loisirs du quotidien 2018 (bouquets TV, presse, salles de sport)

Bouquets TV : Canal… plutôt moins que plus

Les motifs de résiliation bouquets tvLe bouquet payant historique subit de plein fouet la concurrence de offres françaises ou internationales, qui l’attaque sur tous les marchés (sport, cinéma, séries). Netflix, Amazon, BeIN Sports, Rmc Sports, bientôt Apple, proposent des contenus de qualité et exclusifs, avec des offres le plus souvent sans engagement. La nécessité de conjuguer plusieurs bouquets si l’on veut suivre un sport en totalité oblige de plus en plus souvent à faire des sacrifices et résilier les bouquets les moins regardés.

Le visionnage lui-même évolue, avec la percée des accès par internet, et l’écran télé délaissé par le plus jeunes.

Quant au service, il génère une part importante de l’insatisfaction, avec des chaînes supprimées des bouquets, des sports dont la présence est réduite, et des services clients défaillants.

Consulter l'intégralité de l'Observatoire des résiliations 2018 - Loisirs du quotidien

Salles de sport : Se dépenser sans compter ?

Les motifs de résiliation salle sport fitnessPlus de 5,7 millions de Français fréquentent une salle de fitness. L’apparition de salles de sport lowcost a modifié le marché, avec une baisse des tarifs et des engagements moins contraignants.

Les motifs de souscription salle de sport fitnessOn constate cependant que la recherche du meilleur prix n’est pas le motif principal de résiliation. Les motifs légitimes, avec surtout le déménagement, et l’insatisfaction liée au service sont les premières raisons invoquées. Les abonnés sont attentifs à la qualité du service à l’environnement humain qu’ils trouvent dans leur salle de sport.

Consulter l'intégralité de l'Observatoire des résiliations 2018 - Loisirs du quotidien

Presse : Il y a urgence…

Les motifs de résiliation abonnement presseLa presse s’adapte progressivement tant aux nouveaux modes de lecture sur écrans (smartphone, tablette, ordinateur). Elle doit aussi composer avec une multiplication des médias et un accès à l’information gratuit en temps réel.

De nombreuses résiliations d’abonnements de presse magazine ou quotidienne sont liées au manque de temps des lecteurs. D’autres n’ont tout simplement plus envie de lire une presse imprimée à laquelle il manque les fonctionnalités auxquelles internet nous a habitué : les liens vers d’autres pages, les galeries photos et les vidéos, la possibilité des partager et de laisser un commentaire, les mises à jour. Dans ces conditions, les lecteurs ne voient plus l’intérêt de payer un service incomplet et limité.

L’Observatoire des résiliations 2018 permet de disposer d’une photographie de ces évolutions, à partir des résiliations effectuées par lettre recommandée sur le site Résilier.com.

Consulter l'intégralité de l'Observatoire des résiliations 2018 - Loisirs du quotidien

Notez l'article 5.00 /5 (1 vote)